Alphonse de LAMARTINE, Député

Le Député Lamartinedéputé lamartine bergues

Alphonse Marie Louis de Prat de Lamartine fut un des grands poètes de la langue française. Il est né à Mâcon, le 21 octobre 1790, et est mort à Paris, le 28 février 1869. Mais quel est le lien entre Lamartine et la ville de Bergues ? En plus d’être le grand poète reconnu, il fut aussi un brillant homme politique. C’est sa propre sœur, épouse du Baron COPPENS et seigneur d’Hondschoote, qui l’incita à se présenter à la députation. Il est battu, une première fois, mais en janvier 1833, Lamartine est élu Député de Bergues. Il apprend cette élection alors qu’il est lui-même en voyage en Orient. Réélu à Bergues en 1839, Lamartine devait toutefois préférer le siège de Député de Mâcon, dont il était originaire.

Alphonse de Lamartine logea quelques temps à l’hôtel de la Tête d’Or, et c’est dans cette chambre d’hôtel qu’il écrivit « l’Ode à Némésis ». Il s’insurge contre le rôle assigné au poète, en période de lutte. A ceux qui lui reprochent de se mêler de politique, il oppose son droit à participer aux combats pour la liberté.
En 1913, un buste fut inauguré à l’occasion des fêtes lamartiniennes et placé dans la façade de l’Hôtel de Ville.

 


Extrait du poème « Ode à Némésis »
Honte à qui peut chanter pendant que la Rome brûle,
S’il n’a l’âme et la lyre et les yeux de Néron,
Pendant que l’incendie en fleuve ardent circule
Des temples aux palais, du Cirque au Panthéon !