VAUBAN

Sébastien LE PRESTRE, marquis de VAUBAN (1er mai 1633 - 30 mars 1707)

VAUBAN est un ingénieur et architecte militaire français. Nommé maréchal de France par Louis XIV, il n’est pas natif des Flandres mais y a laissé une empreinte fort prisée des touristes et des habitants. En octobre 1706, Vauban se trouve à Dunkerque, une ville forte qu’il considère comme sa plus belle réussite et qu’il a transformée en une « cité imprenable » : un formidable ensemble de forts de défense, de bâtiments, de jetées, de fossés remplis d’eau, et d’un bassin pouvant contenir plus de quarante vaisseaux de haut bord toujours à flot, même à marée basse, grâce à une écluse.

Pourquoi est-il à Dunkerque ? Parce que le roi lui confie le commandement de la frontière maritime des Flandres, alors sérieusement menacée. Il a l’autorisation de construire un camp retranché à Dunkerque, puis un deuxième entre Dunkerque et Bergues. VAUBAN préfigure, par nombre de ses écrits, les philosophes du siècle des Lumières. Il a une vision scientifique, sinon mathématique de la réalité et en fait un large usage dans ses activités.

Expert dans l'art d'organiser l'attaque ou la défense lors du siège d'une ville, d'un lieu ou d'une place forte, il donne au royaume de France une « ceinture de fer » pour faire de la France un pré carré protégé par une ceinture de citadelles. Il conçoit ou améliore une centaine de places fortes. Il n'a pas l'ambition de construire des forteresses imprenables, car la stratégie consiste alors à gagner du temps en obligeant l'assaillant à mobiliser des effectifs dix fois supérieurs à ceux de l'assiégé.

Il dote la France d'un glacis qui la rend inviolée durant tout le règne de Louis XIV - à l'exception de la citadelle de Lille prise une fois - jusqu'à la fin du XVIIIe siècle, période où les forteresses sont rendues obsolètes par les progrès de l'artillerie.


Douze ouvrages de VAUBAN, regroupés au sein du réseau des sites majeurs de Vauban, sont classés au patrimoine mondial de l'UNESCO, le 7 juillet 2008.