Site de La Plaine au Bois

Le site de la Plaine au bois

Le 28 mai 1940, une centaine de soldats britanniques appartenant au Royal Warwickshire Regiment, au Cheshire Regiment et au Royal Artillery sont chargés de retarder l’avancée des troupes allemandes. Celles-ci tentent de rejoindre Dunkerque pour empêcher l’embarquement des alliés, connu sous le nom de l’opération Dynamo. La mission des Britanniques consiste à contenir les allemands durant cinq heures, dans une zone se situant aux limites d’Esquelbecq, Ledringhem et Wormhout. Après neuf heures de résistance occasionnant des pertes de part et d’autre, les Britanniques sont contraints de se rendre.
Les survivants sont faits prisonniers et enfermés dans une grange implantée dans une pâture au lieu-dit « La Plaine au Bois » à Esquelbecq.
Dans cette grange, en réalité un abri à vache, les SS de la Leibstandarte Adolf Hitler, les plus sanguinaires, entassèrent les survivants afin de les massacrer en fin d’après-midi, le 28 mai 1940.

Sous le commandement de Wilhelm MOHNKE, ils commencèrent leur épouvantable besogne en lançant cinq grenades dans la grange, parmi les Britanniques.
Deux soldats essayèrent de s’enfuir de la grange, en direction d’une mare toute proche, qu’ils réussirent à atteindre. Malheureusement, un soldat SS les rejoignit et tua froidement l’un d’entre eux et tira sur le deuxième qui se fit passer pour mort. Il réussit le lendemain à rejoindre, en rampant, une ferme proche où un médecin lui prodigua les premiers soins.

On ne retrouva jamais le corps du deuxième soldat malgré le curage de la mare. Un belvédère fut édifié avec la terre extraite de la mare, complété par la terre d’une autre mare. Au sommet de ce belvédère, se trouve une table d’orientation représentant les positions britanniques et les mouvements des troupes nazies.
A proximité de ce belvédère se trouve une stèle édifiée à la mémoire des combattants et des civils tombés durant la seconde guerre mondiale, dans cette partie de la Flandre.

Les victimes de ce massacre reposent au cimetière militaire du Commonwealth d’Esquelbecq, et dans les cimetières de Ledringhem et Wormhout.
Une stèle de la paix et de l’amitié entre les peuples a été inaugurée le 28 mai 2010, 70ème anniversaire du massacre et 10ème anniversaire de la création de l’association de mémoire de la Plaine au Bois.

Des visites guidées, en français et en anglais, sont organisées par l’Office de Tourisme des Hauts de Flandre. Renseignements à Esquelbecq Tourisme (03.28.62.88.57). Le site est également en accès libre.

Un sentier de mémoire, en cours d’élaboration, permettra de suivre, à pieds, à vélo ou en voiture, les évènements et lieux phares de la deuxième guerre mondiale, sur les trois communes d’Esquelbecq, Ledringhem et Wormhout. Sortie prévue pour août 2017.

Emplacement :
La Plaine au Bois
Rue des Dunkirk Veterans
59470 Esquelbecq

  • Siège social
  • Office de tourisme des Hauts de Flandre

    468 route de la Couronne de Bierne 59380 BERGUES