Cimetières militaires

Le cimetière militaire d'Esquelbecq

Le cimetière a été ouvert en avril 1918, lors des premières offensives des Allemands en Flandre, quand les postes de triages des 2ème régiment Canadiens et 3ème régiment Australiens sont arrivés à Esquelbecq. Il a été fermé en septembre 1918.

Il a été réutilisé durant la seconde guerre mondiale, principalement pour enterrer les soldats tués durant l'avencement des Allemands, en mai 1940, vers Dunkerque et le retrait des troupes britanniques vers Dunkerque (Opération Dynamo).

Le cimétière d'Esquelbecq contient 578 tombes du Commonwealth de la 1ère guerre mondiale et 47 de la seconde guerre mondiale. Il y a également 11 tombes de soldats français et allemands.

Le cimetière a été construit par Sir Edwin LUTYENS connu comme l'architecte de New Delhi. Il est à environ 1 km à l'est du village, à 200 mètres de la route de Zegerscappel.

GPS : Longitude : 2.41609  Latitude : 50.88713

Cimetière militaire Wormhout.jpg

Le cimetière militaire de la Croix Rouge (Quaëdypre)

 

Le 44ème poste de triage des blessés se situait à Bergues, de mai à novembre 1918. Le cimetière militaire a été ouvert de juin à septembre 1918.

 

En 1935, les corps de six soldats appartenant à la Grande-Bretagne ont été ajoutés en provenance du cimetière civil d'Herzeele.

 

Il y a environ 90 tombes de 1914-1918 et un petit nombre de 1939-1945 qui sont commémorées dans ce site.

 

Le cimetière d'une surface de 371 m², ceint par un petit muret (sauf côté route), est l'oeuvre de G.H. Goldsmith.

 

Le cimetière militaire est presque au sud de Bergues et à l'est du lieu-dit Croix Rouge, à 500 mètres environ de la route Dunkerque-Hazebrouck et 200 mètres de la route vers Hondschoote.

 

Cimetière militaire Croix Rouge

Rue de la Chapelle

Quaëdypre

 

 

Cimetière militaire Ledringhem.jpg

Le cimetière militaire de Ledringhem

Ils sont maintenant plus de 50 soldats britanniques tués lors de la 2ème guerre mondiale inhumés dans le cimetière de Ledringhem.

Sur ces 50 soldats, 10 n'ont pas été identifiés et l'emplacement de la tombe de l'un d'entre-eux n'est pas très précis puisque l'on peut y lire "Enterré près de cette place".

Le cimetière se situe Route d'Arnèke à Ledringhem.

Cimetière militaire Wormhout 1.jpg

Le cimetière britannique de Wormhout

Le cimetière britannique de Wormhout accueille très peu de tombes de la guerre 1914-1948 et plus de 100 victimes de la guerre 1939-1945, parmi lesquelles plus de 30 sont non-identifiées.

80 soldats britanniques ont été tués le 28 mai 1940 par les SS Leibstandarte Adolphe Hitler, après avoir rendu les armes et sont enterrés dans ce cimetière.

Ce crime de guerre est appelé "Le massacre de Wormhout"

 

Le Cimetière britannique de Wormhout se situe Route de Bergues à Wormhout

Des tombes de soldats britanniques sont également présentes dans les cimetières civils des communes de Lederzeele, Socx et West-Cappel

  • Siège social
  • Office de tourisme des Hauts de Flandre

    468 route de la Couronne de Bierne 59380 BERGUES