Volckerinckhove

Volckerinckhove, Village patrimoine

C’est à un chef de tribu franque, FULKAHARI, que l’on devrait l’origine du village au VIème siècle, et de son nom (Volckerinckhove = domaine de Fulkahari). Ces hommes du Nord ont aussi apporté aux Volckerinckhovois la langue flamande, toujours pratiquée aujourd’hui, et même enseignée à l’école du village, dans le cadre des programmes officiels.

Le village de 500 habitants est dans le Houtland (pays au bois), jadis bocager et boisé, mais dont les paysages ont été fortement remaniés par les pratiques culturales modernes. Pourtant, le village fut précurseur dans la préservation de son patrimoine paysager et architectural, notamment par la réintroduction de haies champêtres ou dans la reconstruction d’un modèle unique de rosse mulle (moulin à cheval), nombreux autrefois mais totalement disparus aujourd’hui.

Au coeur du village, une maison de 1682 a été réhabilitée et sert de médiathèque, de bureau d’information touristique et de local pour l’association Yser Houck, référence pour la préservation du patrimoine flamand. Le village abrite également des chaumières et leurs pignons aux nombreux dessins de briques, souvent appelés runes. Ces symboles, que vous pouvez vous amuser à découvrir, servaient de protection contre l’infortune, et d’appel à la fécondité et à la fertilité.

village patrimoine volckerinckhoveLes premières traces écrites de Volckerinckhove remontent au XIIe siècle. Les parties les plus anciennes de l’église actuelle datent d’ailleurs de cette époque et, en dépit des transformations et agrandissements, on distingue encore nettement la nef et la solide tour romane. De cette époque plane aussi le souvenir des Templiers : au XIXe siècle, une ferme était encore désignée « des Templiers ».

Volckerinckhove, c’est enfin un petit patrimoine rural multiple (chapelles, barrières traditionnelles), le lieu d’origine de la pomme Cabarette, abondamment produite jadis dans la région, le jardin des Senteurs, l’Herberge in d’Hope (Auberge de l’Espérance), un « jardin au naturel » et des petits commerces…


Venez suivre le parcours de 5,5 km et découvrir, au départ du croisement de l’ancienne gare et de l’Yserhouck Weg :

 

  • L’entrée du village,
  • Le rosse mulle, ou moulin à cheval,
  • Le bocage flamand,
  • L’hofstee (ferme-manoir) flamande,
  • Sainte-Mildrède et son environnement,
  • La rampe de lancement,
  • La rue principale,
  • Le pourtour de l’église,
  • Les églises


N’hésitez pas à visiter les six autres villages patrimoines présents sur notre territoire, ou ceux présents sur le territoire de nos voisins de la Flandre Intérieure. Des dépliants sont disponibles pour chacun de ces circuits.

  • Siège social
  • Office de tourisme des Hauts de Flandre

    468 route de la Couronne de Bierne 59380 BERGUES